logo-loader

La formation continue

Un droit pour tous les salariés
Page d'accueilEn activité

Envie de changer de métier ?

 

Vous souhaitez changer de métier pour avoir de nouveaux horizons professionnels ? Il est possible de suivre une formation pour une reconversion professionnelle. Se réorienter dans les métiers du secteur ferroviaire, peu importe d’où l’on vient, c’est être sûr d’obtenir un emploi qui a du sens.

 

 

La formation pour les actifs

 

Envie d’être plus performant et de mieux connaître votre métier ? Les formations continues dans le ferroviaire ne sont pas uniquement destinées aux personnes en reconversion. Elle vous permette de renforcer vos compétences ou d’en découvrir de nouvelles.

 

 

Comment suivre une formation pour une reconversion professionnelle ?

 

Rien de plus simple, rendez vous dans la partie formations et choisissez la formation de votre choix en fonction de vos envies et de votre localisation.

 

 

Se reconvertir en suivant une formation dans le ferroviaire. Bonne idée ?

 

Le secteur ferroviaire est un secteur dynamique en pleine mutation, vous pouvez choisir parmi un très large choix de métier celui qui vous convient. Plus d’information ici.

 

 

À la demande de l’employé

 

Dans le ferroviaire, ce type de formation ne s’adresse pas qu’à ceux qui souhaitent changer de métier ! Utile !

Quelle que soit la nature du contrat de travail (CDI, CDD, contrat d’intérim), la taille de l’entreprise, vous pouvez bénéficier, sous certaines conditions, de différents dispositifs pour approfondir vos compétences. Vous pouvez ainsi suivre des formations tout au long de votre parcours professionnel. Ainsi, vous pourrez valoriser vos compétences auprès de votre employeur ! La mise en oeuvre de ce type de formation est à votre initiative ou à celle de votre employeur.

 

Il existe de nombreux dispositifs pour suivre une formation professionnelle utile :

  • Le CPF – Compte Personnel de Formation. En tant que salarié et pendant toute la durée de votre vie active, vous pouvez suivre l’une des formations qualifiantes éligibles au dispositif.
  • Le CIF – Congé Individuel de Formation. En tant que salarié, vous pouvez vous absenter de votre travail pour suivre la formation de votre choix, avec ou sans lien avec votre fonction.
  • La VAE – Validation des Acquis de l’Expérience. Vous avez acquis de l’expérience alors que vous ne disposez pas de diplôme ? Vous pouvez faire reconnaître cette expérience professionnelle en obtenant un diplôme d’État, un titre RNCP ou un certificat de qualification professionnelle.
  • Le BC – Bilan de Compétences. Besoin de faire un point sur votre projet personnel et professionnel ? Le bilan de compétences aide à appuyer votre projet d’évolution professionnelle, notamment en analysant par exemple vos motivations et vos compétences.
  • Le CEP – Conseil en Évolution Professionnelle. Avec le CEP, vous pouvez bénéficier d’un accompagnement à l’élaboration et la mise en oeuvre de votre projet professionnel.

 

 

À la demande de l’employeur

 

Certains dispositifs de formation professionnels sont à l’initiative de l’employeur.

Dans le cadre de sa politique de ressource humaines et de la Gestion prévisionnelle des emplois et des compétences (GPEC), l’employeur dispose d’outils pour l’accompagnement et la formation des salariés.

L’entretien professionnel : il permet d’analyser avec l’employeur les perspectives d’évolutions professionnelles.

La PRO A : Elle permet de suivre des formations qualifiantes en alternance en vue d’acquérir les connaissances et compétences requises pour exercer vos fonctions.

Le plan de développement des compétences : il regroupe l’ensemble des actions de formation définies par l’employeur.